Pour les agences ont besoin d’un budget pour définir un devis ?

Lorsqu’une organisation s’adresse à une agence web, que ce soit pour le développement d’un site internet ou pour la prise en charge de toute ou partie de sa communication en ligne, la première question posée par l’agence est, dans 99,99% cas : “Quel est votre budget ?”.

Vexant pour ceux dont le budget est restreint, déroutant pour ceux dont le budget ne semblait pas être un problème… Du fait du manque de transparence des prix pratiqués par les agences, toutes les organisations ont finalement la même impression face à cette question récurrente :

“C’est à se demander si les agences ne facturent pas à la tête du client !”

Non, évidemment, il ne s’agit pas de facturer Paul plus que Jacques si celui-ci dispose d’un budget confortable 🙂 Il s’agit, bien au contraire, d’aider l’agence à vous proposer le meilleur rapport qualité / prix en fonction de votre besoin.

 

Les trois manières d’aborder un budget

Créer un site, c’est un peu comme construire une maison… Et c’est aussi vrai pour déterminer ce qu’il sera possible de faire avec un budget donné ! Demandez à un architecte combien coute la construction d’une petite maison provençale : Il sera bien incapable de vous donner un prix précis ! Donnez lui un budget, et il saura mieux vous dire à quel type de maison, quels équipements et quelles finitions vous pouvez en attendre.

Le budget est confortable

Il arrive régulièrement que des organisation se voient gentiment être raccompagnées à la porte de l’agence : “Désolé, votre budget est trop restreint pour nous”.

N’y voyez pas là un manque de modestie ! Il s’agit d’agences disposant d’un profil extrêmement technique, plus particulièrement destinées à répondre à des projets sur-mesure, et souvent de grande envergure, qui réclame – de fait – un budget hautement confortable. Dans ces agences, où la moindre fonctionnalité est confectionnée “à la main”, le tarif d’un site – même extrêmement simple – peut ainsi paraitre disproportionné.

En général, un budget “confortable” est nécessaire au développement de sites internet dont les fonctionnalités techniques sortent de l’ordinaire : un réseau social, un outil de gestion intégré ou encore la connexion d’un site avec des machines de production sont des besoins qui réclameront des ressources financières importantes.

Le budget est suffisant

Un budget suffisant correspond à la nécessité, de la part de l’agence, de gagner du temps sur quelques points pour répondre à votre demande, tout en respectant votre budget.

Il ne s’agira donc pas forcément de développer un site entièrement à la main ! Au contraire d’ailleurs : il s’agit d’utiliser des outils dédiés à la création de site web qui permettent d’avoir des sites techniquement très aboutis… Sans même toucher à une ligne de code. Non seulement c’est indétectable pour tout internaute lambda, mais la popularité de ces outils fait qu’ils sont extrêmement bien pensés, particulièrement efficaces, et répondent à des besoins de plus en plus nombreux.

Et le gain de temps peut être fait à tous les niveaux ! Par exemple, l’agence ne développera pas elle-même les éléments graphiques de votre site : elle n’aura plus qu’à modifier un “thème” préalablement acheté, pour qu’il corresponde aux couleurs de votre charte graphique.

Le budget est insuffisant

Il arrive que le budget dédié à la création d’un site internet soit parfois bien en dessous du nécessaire. Dans ce cas, soit l’entreprise n’a besoin que d’un site simple, et peut s’en occuper elle-même ; soit elle part à la chasse aux investisseurs pour rendre son projet réalisable.

Faire face à une demande de budget

Nous comprenons bien la frustration des entreprises qui sont immédiatement sollicitées sur leur budget, plutôt que sur leur projet ! Et heureusement, il existe des parades pour obtenir une idée des prix pratiqués par l’agence sollicitée. Je vous propose deux astuces qui, si simples soient-elles, sont particulièrement efficaces pour mieux comparer les offres des agences.

Astuce 1 : Demander un devis… Et un tarif journalier

La première astuce consiste à présenter son projet à l’agence, d’attendre la proposition de devis, et de demander le nombre de jours de travail prévus pour votre projet – ou, plus directement – le tarif journalier moyen pratiqué par l’agence sur votre projet.

Alors qu’il est difficile de voir “ce qu’il se cache” derrière une simple proposition de devis, identifier le tarif moyen journalier d’une agence vous permettra de mieux la situer sur le marché et la comparer à ses concurrents.

A vous ensuite d’identifier les éventuels pièges ! Un tarif très bas sous-entendra peut-être l’inexpérience, le manque de dossiers en cours, ou encore l’appel à des sous-traitrants off-shore de la part de l’agence. Au contraire, vous serez également capable d’identifier les tarifs trop élevés vis-à-vis des compétences proposées.

Et sachez aussi reconnaitre les opportunités ! Du fait de leurs dépenses limitées, un tarif bas peut aussi vous prouver que vous faites appel à un freelance (ou collectif de freelances) de qualité, qui saura vous faire bénéficier de son réseau. Au contraire, un tarif élevé peut aussi cacher une équipe particulièrement complète, qui saura vous aider quel que soit le problème que vous rencontrez dans l’élaboration technique de votre projet.

Astuce 2 : Demander plusieurs fourchettes de prix

Deuxième astuce, uniquement pertinente pour les projets web les plus ambitieux : solliciter une agence et lui demander plusieurs deux à trois fourchettes de prix pour un projet donné. Toutes les agences ne jouent pas le jeu, étant donné que le temps passé à établir un devis est plus long. Toutefois, lorsqu’elles se prêtent au jeu, vous pouvez être sûr d’identifier sans encombre l’agence qui saura vous combler.

Très simplement, n’indiquez AUCUN budget à l’agence. Demandez-lui en l’occurence de vous annoncer :

  • à quel prix minimum elle serait prête à répondre au mieux à votre projet, en essayant d’optimiser au mieux vos besoins.
  • à quel prix moyen, en faisant les choses au mieux, elle pourra vous proposer un projet idéal (et raisonnable).
  • et uniquement si vous savez votre budget “sans limite” ou que vous disposez d’un projet capable de financements : quel sera le prix maximum de votre outil sur mesure, parfait et idéal.

Cette technique vous permettra d’identifier très vite les capacités d’adaptation de l’agence sollicitée… Et de savoir si elle saura faire grandir les capacités de votre projet au fil de son évolution.

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *